Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Retour
Arnaud SEGERS
16 novembre 2021
Récit de séjour novembre 2021, l’équipe est toka !

Récit de séjour novembre 2021, l’équipe est toka !

On dit souvent que Peyresq est magnifique aux quatre saisons ! Une affirmation que nous ne connaissions que de paroles avant d'entamer la descente vers les Alpes de Haute Provence le vendredi 22 novembre. Habitués pour la plupart aux séjours estudiantins hivernaux et estivaux, nous étions huit à partir à la découverte de Peyresq sous sa livrée automnale, j'ai nommé Romain alias Brebi, Nassim dit le crotale, Guss le prep***, Pierre Yves plus communément appelé sensei, Guillaume alias Guigui, Robin dit le Blob, Pedro le Pedro et Sergio le costaud.

La descente s'est effectuée en deux temps et il n'a pas fallu longtemps aux deux convois pour arriver à destination. A première vue, la météo était assez satisfaisante avec un soleil radieux et pas un seul nuage. Juste assez pour se délester des kilomètres parcourus avec une pétanque et un apéro sur le rocher en pensant à nos proches restés sous la grisaille belge n'ayant pas eu cette chance... Santé !

storage?id=1974070&type=picture&secret=BcxFCGISCJYCWw5rYZZkAxe98zxGcabrBcBCnBxp&timestamp=1637088739

Jour 1: les gorges Saint Pierre

Elles sont profondes les gorges Saint Pierre ! Et il vaut mieux ne pas avoir le vertige quand on arpente ses corniches à fleur de falaise ! L'épreuve fut un véritable baptême du feu par le feu pour Romain qui malgré ses deux mètres n'a jamais été à l'aise avec la hauteur. Une fois traversé la passe de l'Orgeat, nous avons pu profiter du soleil en adret sur toute la descente vers Ondres, cueillir des baies de genévrier pour pimper le gin du soir et rejoindre nos voitures après environ 18 km de marche. Magnifique rando à conseiller à toute personne qui apprécie les gorges... Le soir fut assez épique, après une spécialité brésilienne concoctée par Pedro, nommée feijoada, les esprits se sont échauffés jusqu'aux petites heures à coup de gin, Rochefort 10 et de Ish Ish, l'équipe est toka.

Jour 2: le trek, première partie

Pas le temps de niaiser le lendemain, on est parti pour un trek au lac de Lignin ! Pedro laisse l'équipe afin de profiter du village et de ses environs alors que les autres sont déjà au sommet du Courradour (45 min-1h chargé pour le trek, belle perf')! Les paysages d'automne nous offrent de nouveaux décors ou s'alternent avec le ciel bleu, le rouge flamboyant des feuillus, le jaune d'or des mélèzes, le vert persistant des pins et une roche grise pour trancher le tout. Passé la cabane vieille, puis la cabane du Pasquier, il a fallu monter vers la baisse du Detroit pour profiter de la plaine du Lignin après une vingtaine de km de marche. A cette heure, les rayons bas du soleil et la pureté de l'air offrent une luminosité qui fait contraster les moindres petits rochers du grand Coyer qui domine la plaine et projette nos ombres en contrebas sur les pentes enherbées. Un spectacle époustouflant avant de rejoindre la cabane du Lignin posée au bord du lac à 2293m d’altitude. Bien installés, le feu était vital pour ne pas mourir de froid, on a quand même bien fait de ramasser du bois sur l'aller !! Les étoiles vues du lac sont impressionnantes mais la fatigue d'une longue journée de marche à bien vite eu raison des neo-bourgeois que nous sommes devenus.

Jour 3: le trek deuxième partie

Au petit réveil, nous reprenions la route l'estomac plein après un copieux déjeuner. Le troupeau de chamois restes postés depuis la veille sur le versant de la montagne du carton attire encore plus notre attention ! C'est parti pour l'ascension de la montagne pour s'en rapprocher ! Arrivés au premier sommet, nous étions en mesure de les voir, réfugiés de notre arrivée en contrebas dans les pierriers. L'un d'entre eux était resté à 30 m à brouter derrière un rocher nous offrant une belle vue sur son arrière train, avant de nous entendre et détaler vers ses congénères plus avertis. Encore 10 min de marche et, emballez c'est pesé, la montagne du carton n'avait plus de secrets pour nous ! Petite pose pour profiter de la vue sur le mont Courradour (qui paraît tout petit de notre point de vue), faire quelques photos et nous reprenions la route vers Peyresq escortés par un vol de vautours curieux sur le plan du Rieu. Pour résumer cette randonnée en deux mots: ça cartonne ! Arrivés à destination, le soir fut plus calme que l’avant-veille: apéro, poulet curry coco, dodo !

Jour 4: du tourisme et du bloc

En ce dernier jour de séjour, une journée détente était prévue afin de se préparer au retour. Au programme, visite de Colmar les Alpes, sa cascade et ses forts, achat produits du terroir et de matériel pour l'entretien de Cérès, et pour finir, un apéro en terrasse avec Véronique au service qui apprécie bien les belges ! Le groupe s'est scindé en deux en cours d’après-midi avec une partie en route vers Peyresq pour entretenir la maison et se reposer, et une autre partie en route vers Annot pour faire du block sur ses grès. Le séjour touche déjà à sa fin et se termine comme il a commencé si ce n'est l'arrivée de quelques nuages…

Si Peyresq est reconnu comme étant magnifique à chaque saison, nous pouvons désormais l'affirmer de vécu. La routine peyresquanne "rando, apéro, dodo" à de nombreuses surprises à offrir à ses partisans sous des paysages uniques à chaque période de l'année. Après avoir découvert les paysages lunaires hivernaux, la biodiversité en pleine activité sous la chaleur estivale, les couleurs flamboyantes et chaleureuses de l'automne, nous avons hâte de revenir au printemps pour découvrir ce que Peyresq nous réserve !

En attendant, c'était une très belle aventure partagée avec une équipe de choc, l'équipe est Toka !

A Peyresq !

Sergio

Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Peyresq
Consultez également
La story Peyresq

La story Peyresq

Peyresq, petit village des Alpes de Haute Provence, est un endroit idéal pour se ressourcer, se...

Denis THOMAS
10 juillet 2018
Cérès et Virgile

Cérès et Virgile

Les ruines de l'ancien four du village acquises par les pionniers Gembloutois dans les années 60...

Christophe VANDENBERGHE
21 juin 2017
Carnet de bord Peyresq - Janvier 2017

Carnet de bord Peyresq - Janvier 2017

Vendredi (27/01)
Enfin finie cette session éprouvante, une partie de notre équipe entame les...

Damien Vincke
4 juillet 2017
Carnet de bord Peyresq - Octobre 2016

Carnet de bord Peyresq - Octobre 2016

Octobre 2016

Séjour de notre confrère Ir. Philippe Brasseur (1997) et Yves Collard

Ils...

Damien VINCKE
8 juin 2017
Carnet de bord Peyresq - Avril 2016

Carnet de bord Peyresq - Avril 2016

Durant la deuxième semaine des vacances de Pâques, toute une équipe de la promotion 1988 : Yves...

Damien VINCKE
30 avril 2016
Carnet de bord Peyresq - Janvier 2016

Carnet de bord Peyresq - Janvier 2016

Cérès en hiver

Du monde dans Cérès cet hiver pour un superbe séjour à Peyresq sous un soleil...

Damien VINCKE
30 janvier 2016