Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Retour
Emmanuel Auquier
Le 17 mars 2016
L'histoire du Petit Julien

L'histoire du Petit Julien

Lors de l'AGO de l'AIGx ce 27 février 2016, certains membres se sont interrogés sur la présence du petit Julien. Il trônait en effet avec sa penne sur le pupitre de l'espace Senghor déposé à cet endroit par un membre de la section Brabançonne.

Voici donc l'histoire de ce petit bonhomme bien sympathique.

Fin 1977

Fin 1977, un avant-projet de loi fut diffusé dans les milieux universitaires; il visait à réformer la collation des grades académiques dans les universités.

Pour ce qui nous concerne, cet avant-projet prévoyait notamment:

  • la suppression des grades académiques d'Ingénieur agronome et d'Ingénieur chimiste et des industries agricoles;
  • le remplacement de ces grades par celui de licencié en sciences agronomiques;
  • la réduction à quatre ans de la durée des études conduisant à ce grade.

Et cela au moment même où les écoles d'enseignement supérieur recevaient l'autorisation de délivrer le titre d'Ingénieur industriel agricole.

Ceci souleva une vive protestation au sein des universités, parmi les étudiants, les associations d'école (dont l'AIGx) et la FABI-KVIV.

Le président de l'AIGx de l’époque, notre regretté confrère René HUYGENS, décida de rendre l'affaire publique et demanda à la section du Brabant de l'AIGx d'organiser l'intronisation de Manneken-Pis (appelé également le petit Julien) en diplômé de Gembloux et de convier la presse à cet évènement.

Le 2 mars 1978, l'AIGx envoya un communiqué de presse au ministre de l'Education nationale, Joseph Michel, dans lequel notre association manifestait sa vive désapprobation vis-à-vis de cet avant projet d'autant qu'il introduisait une équivoque flagrante entre ingénieur agronome universitaire et diplômés d'autres institutions d'enseignement supérieur agricole (ingénieur industriel) dont une établie à Gembloux (Grand-Manil).

Le ministre répondit que le document en question n'était qu'un simple document de travail n'ayant reçu aucun accord de la part du gouvernement.

Finalement le projet ne vit jamais le jour et la conférence de presse n'eut pas lieu mais la cérémonie d'intronisation du Manneken-Pis (le petit Julien) en étudiant de Gembloux était programmée et se déroula le 27 octobre 1978. Ce jour là, René HUYGENS, président de l’AIGx nationale, et José KINET, président de la régionale du Brabant à l'époque ont conféré au plus ancien bourgeois de Bruxelles, Manneken-Pis, préalablement reçu membre d’honneur de l’A.I.Gx et de la Brabançonne, le diplôme d’ingénieur agronome et de docteur en sciences agronomiques à titre honorifique.

Au jour convenu, les participants ont été reçus  à l’hôtel de ville et se rendirent devant le petit bonhomme pour l’introniser. Il avait revêtu les insignes de ses nouveaux titres, la penne et le cache-poussière blanc. Il était 18h30 et il faisait caillant. René, en vrai brusseleer qu’il était, lui tint le langage ci-après qui est un morceau choisi d’anthologie bruxelloise, agronomique et zwanzeuze.

27 octobre 1978

Discours de Réné Huygens à l'adresse de notre nouveau confrère: Julien Manneken-Pis

Cher Confrère,

Après avoir vu défiler tant d’étudiants qui, de St-VERHAEGEN en St-VERHAEGEN, sont passés sous ton jet en conspuant le bourgeois – ô toi le plus vieux de Bruxelles – te voici maintenant aussi coiffé d’une penne (*(*)****) et nanti d’un parchemin faisant de toi, non seulement un Ingénieur Agronome de Gembloux, mais encore un Docteur en Sciences Agronomiques à titre honorifique.

Bienvenue parmi nous, petit Julien, et excuse-nous de ne pas t’avoir donné l’une ou l’autre orientation de notre spécialité.

Nous avons, en effet, longtemps hésité entre ta vocation Hydraulique, l’afflux des Eaux par ton petit Foret, ou encore la modestie de ton organe géniteur au repos, qui nous rappelle qu’en de telles circonstances le taureau est aussi modeste.

Tu vois, nous avions de multiples raisons de ne pas choisir entre le Génie Rural, les Eaux et Forêts ou l’Elevage, et c’est pourquoi nous te conférons tes nouveaux grades sans autre spécification que celle d’Honoris causa.

Ayant été adopté ainsi par la Section Régionale du Brabant de l’A.I.Gx, il nous faut aussi respecter les statuts de l’A.I.Gx nationale, et c’est avec fierté et tout à notre honneur que nous te faisons prendre place dans notre Association en tant que membre d’honneur.

Pardonne-nous de ne pas y avoir pensé plus tôt, et qu’il ait fallu qu’un flâve mâveiger et un schâveiger de Ministre pense à nous ôter notre titre d’Ingénieur, pour que nous sortions de notre binnezak l’idée de te faire porter ce titre avant qu’il ne soit trop tard.

Cher Manneke, cher Julien,

Je suis en train de zieverer ici, pendant qu’une série de soukkeleirs dansent d’un pied sur l’autre, comme s’ils devaient faire pipi comme toi.

Comme on n’est pas des menseklûters et que le temps n’est pas celui où les fleerebûmen sont en fleurs, tu voudras bien comprendre qu’on ne peut prendre racine en contemplant ta petite flochke.

Que ton tichke continue hardiment à sproeiter et que chacun de nous, lorsqu’il viendra koekeloere dans ce quartier, se souvienne de tes nouveaux titres, et enlève soit sa moech, soit son bolhoed, en signe de respect pour ta très noble fonction, et de l’estime qu’il doit te porter."

Le CA de l'AIGx de l'époque accepta de nommer le petit Julien membre d'honneur de l'AIGx et dans les premiers annuaires post 1978, il apparaissait comme tel. Par la suite, certains confrères considérèrent que cela faisait mauvais genre par respect envers les éminentes personnalités membres d'honneur de l'AIGx. Il fut dès lors convenu de créer une nouvelle rubrique dans l'annuaire "Membre d'honneur à titre folklorique".

Depuis lors et aujourd'hui encore, le petit Julien participe aux manifestations de la Brabançonne et de l'AIGx.

Rendez vous en 2021

Enfin, comme signalé à l'AGO, à l'occasion du cinquantième anniversaire de la régionale du Brabant c-à-d en 2021, il est prévu d'ouvrir les festivités par une cérémonie devant Manneken-Pis qui revêtirait ce jour là et pour la deuxième fois les habits gembloutois.

Emmanuel AUQUIER (2000), Georges BOLLEN (1974), Guy DESCHUYTENER (1961)

Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Régionales Souvenirs souvenirs
Consultez également
Les nouveaux quartiers de Gembloux

Les nouveaux quartiers de Gembloux

Balade découverte de la Namuroise

Cette année, c’est sous le soleil qu’une quinzaine de...

Christine Anceau
12 avril 2016
Recyclage oenologique en Toscane

Recyclage oenologique en Toscane

La Namuroise en Toscane

Du 25 octobre au 1er novembre 2014, la section Namuroise de l’AIGx a...

Damien Vincke
1 mars 2015
A la découverte de l'homme de Spy

A la découverte de l'homme de Spy

Un gembloutois de 36 000 ans

Le 26 avril dernier, la section Namuroise AIGx organisait sa...

Damien Vincke
31 mai 2015
La liégeoise visite la ferme de la Waide

La liégeoise visite la ferme de la Waide

Tout est bon dans le cochon

Belle journée pour le rendez-vous à la Ferme de La Waide à Blegny,...

Jules Ribeaucourt
27 août 2015
La liègeoise se souvient de Liège

La liègeoise se souvient de Liège

1914-1918 Liège dans la tourmente

La liègeoise avait donné rendez-vous à 11h00 au musée de la...

Jules Ribeaucourt
6 décembre 2014
Quelques propos autour de la symbolique de la Rose

Quelques propos autour de la symbolique de la Rose

La Namuroise organise un souper conférence au profit du Télévie

A Gembloux, le 14 octobre 2017...

Philippe Burny
30 août 2017
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus